Lire ses 3 141 critiques, Suivre son activité vary by location so it's important that you call the location and make arrangements for pick-up at least 24 hours before your desired rental time. Retrouvez ma critique intégrale sur mediashowbydk.com ! Alors oui, ça en fait beaucoup, ça se plait à user des clichés d’un James Bond pour mieux jouer en dérision, mais franchement moi je trouve que ça marche. Le scénario est original, très éloigné du classique, qui donne au film un air plus jeune, plus tendance. Votre note * : 1/5 2/5 3/5 4/5 5/5. Pourtant, on sent vraiment que l’équipe revenue au complet n’a pas voulu tomber dans la redite et a vraiment chercher à innover. Pour apprécier pleinement ce film et bien tout comprendre, il vaux mieux avoir vu le précédent. Et dans le rôle de la méchante qui menace le monde (un cliché ô combien succulent ici ! Et la réalisation qui n'est pas folle non plus, même s'il y a de la folie à l'écran. Revue de presse | En somme, c’est un excellent divertissement que le souvenir inatteignable de « Kingsman » premier du nom, dans nos mémoires et dans nos cœurs empêche d’aller plus haut. 118 abonnés Lire ses 1 446 critiques, Suivre son activité Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, Space Jam - Nouvelle ère Bande-annonce VO, Billie Holiday, une affaire d'état Bande-annonce VF, Space Jam - Nouvelle ère Bande-annonce VF. (note, ceci est une version 2.0 de ma première critique, mise à jour le 16/09/17) Vous l'aurez compris, Kingsman est un vrai coup de coeur en ce qui me concerne! entre Merlin qui fait exploser l’intérieur des crânes des invités en activant les puces implantés dans leur tête et la musique "Pomp and Circumstance" de Edward Elgar en accord avec les têtes qui explosent dans un feu d’artifice visuel éblouissant, le combat sur fond de "Give it up" de "KC and the Sunshine Band" entre Gazelle et Eggsy, les réactions de Valentine et ses crises d'hystérie et j’épargne le reste pour ceux qui lisent les spoilers. Mais quel sale gosse talentueux ce Matthew Vaughn ! Lire ses 421 critiques, Suivre son activité Une belle claque ! Le scénario paraît basique, mais c'est voulu. Du divertissement british réjouissant. Même le personnage principal s'en sort bien, il n'en fait pas trop, tu sens qu'il s’éclate, surtout vers la fin. une réplique de Harry qui dit que "les films d'espionnage sont trop sérieux de nos jours", un truc du genre. 682 abonnés Je serai tenté de dire oui, mais non (ce n’est pas ce genre de films). Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud, Avec A défaut de fraîcheur, on espérait au moins voir ce second volet de la franchise Kingsman marcher sur les traces de son aîné, capitalisant sur les qualités qui nous avaient tant régalés, pour proposer un nouvel objet de fun 100% pur jus. Vous l’avez compris, moi ce film je le trouve malin, espiègle, particulièrement bien mené en terme de progression de son intrigue (superbe climax final d’ailleurs) et surtout servi par des acteurs racés qui savent donner vie à des personnages qui ne le sont pas moins. (Mais quel casting quand on y réfléchit : Colin Firth, Mark Strong, Michael Caine et cette merveilleuse révélation qu’est Taron Egerton !) En clair le réalisateur nous délivre encore une fois un très bon divertissement en nous prouvant encore une fois tout son talent et me pousse donc encore plus à suivre ce petit génie. 0,00% - 0 avis. En gros, j’ai l’impression que pour prolonger l’univers « Kingsman », Matthew Vaughn a fait le même choix que son ainé Robert Rodriguez quinze ans plus tôt avec « Desperado » : au lieu de reprendre l’état d’esprit du premier opus et essayer d’en reproduire l’équilibre dans le second, le choix adopté a été celui de la démesure et du trip totalement assumé afin d’apporter une dynamique à cet univers et le compléter. Déja, j'avais adoré "Kick Ass" premier du nom, alors faire la même sur le mythe de l'espion/gentleman/anglais, qu'est-ce que c'est prometteur ! Ensuite, à l'adolescence, les chemins de Matthew et moi se recroisèrent...et pas avec n'importe quel film mais avec le film qui pour moi est SON chef d'oeuvre ultime: Kick Ass !! Un bon casting, choisi avec des acteurs parfait, aux performances plus spectaculaires les unes que les autres. Un grand film à tous points de vue. Si je n'arrive pas vraiment à dire quel est mon réalisateur préféré (les grands hommes de talents ne manquent pas dans le vaste univers du Cinéma à toutes les époques ^^), parmi les réalisateurs de blockbusters Hollywoodiens contemporains, Matthew Vaugnh est pour moi (aux côté de Zack Snyder) clairement l'un des meilleurs du moment ! filmée intégralement en plan séquence et accompagnée d'une musique Hard Rock dans laquelle une baston dans une église tourne au massacre. Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud, Avec » Il y a bien une règle que le cinéaste Matthew Vaughn a promis de ne jamais enfreindre : écrire et faire une suite à un de ses propres films. Lire ses 2 232 critiques, Suivre son activité "Kingsman: Services Secrets", film d'action/espionnage américano-britannique est l'adaptation du comic book éponyme de Mark Millar (c'est également l'auteur de Kick Ass). 82 abonnés 0,00% - 0 avis. Entre le cinéma de Matt' et moi, "apprenti-cinéphile" en devenir encore bien maigrement cultivé en cinéma...c'est une grande histoire d'amour de longue date que a débutée il y a de ça maintenant près de 10 ans, lorsque, dans la fin des années 2000, mon père m'a fait découvrir, peu de temps après sa sortie au cinéma, "Stardust: le mystère de l'étoile" (2007). Et en plus de tout : c’est franchement drôle. All kinds of Boys' and Men's: Kurta Shalwar Sherwani Waist Coat Coat Pant Pant Shirt & Unstitched fabric. Certains finissent par davantage devenir des guests stars de luxe venus faire coucou que des protagonistes servant le récit. Un hélico arrive sur Money for Nothing de Dire Straits, le tout avec un générique original, je suis conquis. C'est un véritable feu d'artifice au propre comme au figuré, et à tous points de vue... Ex. Sur le coup, même si on sait que ça va arriver, on ne s’attend pas à ce que ça soit aussi brutal, on serait du genre à croire que ça arriverait au dernier moment, mais non, ça nous tombe sur la tronche d’un seul coup et ça marche très bien. Commence alors un dur entraînement pour Eggsy et les autres jeunes candidats issues de milieux bien différents afin de tenter d'obtenir le privilège de devenir espion d'élite, mais l'entraînement sera de courte durée car dans l'ombre, Richmond Valentine, un dangereux homme d'affaire milliardaire tente de mettre à exécution ses plans excentriques afin de "purger" la planète. Mais ce sont deux films différents et je ne commettrai pas l'erreur de juger l'un en me basant sur les critères de l'autre. 2836 abonnés Si sur la forme le film fonctionne très bien offrant des scènes folles à un rythme bien maitrisé, le réalisateur faisant preuve d’une inventivité rare même dans un James Bond. L’AVIS DE NICOLAS. Lire ses 1 323 critiques, Suivre son activité C'est drôle, violent, trash, fun, intelligent, juste génial au niveau de la réalisation (rien que la scène de l'église!) Votre avis sur Kingsman : Services secrets ? 33,33% - 1 avis. 452 abonnés Il y a du sang neuf ainsi que des idées inédites dans cette séquelle, mais les scénaristes comme Matthew Vaughn, qui revient à la mise en scène, ne parviennent à surprendre que partiellement. Non vraiment, ce film a tout pour plaire en plus d’un excellent casting. PS : Je ne comprend pas la classification "tout public" de ce film. D’ailleurs, il y a beaucoup trop de personnages dans cette suite. Je conclurai en disant que Kingsman est un film cool. They will lead to the Avis … Rien, pas un brin de scénario qui n'irait pas, pas une incohérence que j'ai relevée. Quoi qu'il en soit j'ai toujours eu confiance en Vaughn, et même si après avoir vu Kingsman 2 on peut comprendre les critiques, et bien je trouve que c'est oublier tout le reste ! AlloCiné Ex. Julianne Moore est excellente en Poppy Adams et tout ce qui tourne autour de Poppyland est rafraichissant (en témoigne la fameuse première scène de "burger" qui est top) mais finalement on passe très peu de temps à la caractériser, pareil pour le Cercle d'Or, cette nouvelle organisation qui finalement se révèle complètement anecdotique. Cependant, le charme n'opère plus ! 219 abonnés Lire ses 216 critiques, Suivre son activité Oui, le premier était aussi "What the fuck" comme on dit, décalé, débridé, mais gardait une cohérence, un équilibre dans l'univers. Alors que là c'est brainless pendant 2h15, c'est débile, inventif, drôle, bien joué, les personnages sont exquis. 11 octobre 2017 Action avis Colin Firth Comparaison Kingsman 1 et 2 critique film d'action Julianne Moore Kingsman Kingsman 2 Kingsman le cercle d'or Matthew Vaughn octobre 2017 Taron Egerton. Cette agence américaine est bien trouvée et superbement incarnée à l’écran mais elle sape un peu l’essence originelle de la saga. Et c'est vraiment ça qui rend le film génial, c'est qu'il assume ! D'un côté, Valentine suppose que la planète est condamné et qu'on ne pourra pas empêcher cette dernière d'être détruite de la main de l'homme si on n'agit pas rapidement en insistant sur la nature violente et impulsif de l'être humain condamné à s'auto-détruire selon lui, ce qui est un bon argument en soi. Et là est l'une des principales qualités du film : il parvient à traiter de manière légère de choses horribles. Lire ses 1 224 critiques, Suivre son activité Cocktail endiablé à la fois pop et classique, le nouveau film de Matthew Vaughn ("Layer Cake", "Kick-Ass", "X-Men : First Class") dont on reconnait plus que jamais le style, s'avère épatant. Un film sans faille apparente. Parce qu’en étant honnête, même si je trouve à Kingsman des défauts difficilement excusables, j’ai pris un pied monumental durant ces 2h10 d’action délirante et décomplexée. Là, Vaughn remet les choses au clair tout de suite : le dépoussiérage du genre passe aussi par la forme. Le contraire eut été trop beau, mais le constat est là : « Kingsman 2 » n’égale pas la perfection du numéro un. Kingsman 1. Enfin, après un Samuel L. Jackson complètement délirant dans le premier opus, il faut avouer que la saga « Kingsman » soigne particulièrement l’écriture de ses méchants. Vladimir Orlowski. Alors que non, le film assume jusqu'au bout, c'est graveleux, drôle, classe aussi (un peu). : Parce que le débat, moi j’aime ça… ;-), Matthew Vaughn a eu les yeux plu gros que le ventre. Autant être honnête, dés que j’avais entendu parler du prochain film de Matthew Vaughn, j’en attendais simplement un divertissement pop corn, rien de plus. Et puis, les personnages sont bien sympas et délirants a suivent. La bande-annonce de Kingsman : The Golden Circle était impressionnante, voir même excitante avec la musique de Frank Sinatra. L'histoire prend place peu de temps après les évenements de Kingsman : ... 66,67% - 2 avis. Kingsman : Services secrets : Ce film est un peu le Deadpool version film d’espion à la James Bond car c’est violent et délirant comme un Tarantino, c’est décalé ou il y a de l’autodérision pour le genre, et il y a de la classe mais aussi des scènes d’actions bien nerveuses et jouissif. Politique de cookies | Et c’est d’ailleurs là que je trouve totalement pertinente cette réalisation nerveuse, agrémentée de cadres très fouillés. C’est une réussite. de le voir se faire abattre par Valentine, et pour le coup c’était une vraie claque. Si je devais trouver un défaut, je dirai que ce sont les chaussures de Eggsy, car elles sont moches ! Mais en tant qu’éternel pinailleur, je me dois de souligner les défauts scénaristiques trop présents à mon goût. Un film qui brasse habilement tous ces genres, tirant le meilleur de chacun, et mettant le tout au service d’un grand spectacle décomplexé et jouissif ? Une comédie d'espionnage et d'action sur qui on peut employer la formule "faire du neuf avec du vieux" mais qui est maîtrisé, assumé à 100% et qui fonctionne parfaitement en parodiant un peu les films d'espionnage à la James Bond notamment. Lire ses 372 critiques, Suivre son activité 59 abonnés Le pitch et la bande-annonce m’avaient peu conquis et pourtant, une fois de plus, face au film, je me suis totalement retrouvé dedans. Le personnage est clairement moins efficace que la comédienne Sofia Boutella, qui possède cette fois un bras mécanique ! Venant du réalisateur à qui l’on doit le premier Kick-Ass qui est un très bon hommage aux héros de comics ainsi que l’excellent "X-Men First Class" et le très bon film de gangster "Layer Cake", j’espérais vraiment continuer sur une bonne lancée avec mon troisième film du réalisateur (je n’ai pas encore vu "Stardust"). Je ne sais pas combien d'opus sont prévus au total mais j'en reprendrais bien un morceau, à condition que ça ne devienne pas une parodie de parodie, et c'est le risque, la surenchère pouvant en effet pourrir instantanément la franchise. ),WALK-UP RENTERS Follow airport signs for Rental Car Return. Elle est cynique, sans remord et impitoyable. Mais moi, au vu de la qualité du spectacle proposé, je ne peux qu’acquiescer. Lire ses 539 critiques, Suivre son activité Le film n’est pas mauvais, loin de là mais ce besoin de taper dans la fourmilière plus par méchanceté qu’autre chose fini par faire rebuter un peu le film. De même si la violence est bien mise en scène, elle souffre du même problème que chez Tarantino, elle souligne un côté cool et drôle qui peu la aussi gêner. Un vrai régal de la découvrir ainsi... To use our free pick-up service, call your A rental location directly at the location phone number listed on your reservation confirmation. Quelle idée de génie de l'avoir fait saussauter, quand même ! C'est bientôt l'anniversaire de votre petit cousin et vous êtes quasiment sur le point de lui acheter son cadeau. En revanche, le retour de Colin Firth est vraiment tiré par les cheveux, carton rouge à ce niveau ! Un bon gros bic mac savoureux, un fast food 4 étoiles, entre "James Bond", "Kill Bill" et "Kick Ass", avec "Kingsman: Services Secrets", Matt' nous livre ici un film d'action survitaminé comme il n'y a pas deux ! Ça fait longtemps, très longtemps, que je n'ai pas vu un film comme cela, où tout fonctionne, absolument tout. Matthew Vaughn : Aucun des précédents films dont on m'avait proposé la suite ne m'avaient inspiré. sont filmés de manière identiques comme celle dans l'église. Les services AlloCiné | Donc ouais, Matt' je l'aime vraiment bien ce mec ! Lire ses 1 446 critiques, Suivre son activité Kingsman 2 (2017) FULL MOVIE FREE #PUTLOCKER. Eh bah moi, à partir du moment où la démesure n’a pas été synonyme de manque de rigueur, je m’y suis retrouvé complètement. LeBron James, Don Cheadle, Contact | 118 abonnés Retrouvez les 646 critiques et avis pour le film Kingsman : Le Cercle d'or, réalisé par Matthew Vaughn avec Taron Egerton, Colin Firth, Mark Strong. Rien à redire sur les scènes d'action, ça fonctionne parfaitement et demeure un atout indéniable pour ce navire en perdition. 22 abonnés Au final, le film est une succession de mauvaises idées, de scènes d'actions réussies, et de blagues scabreuses. Peut-être que… ouais non ce n’est pas non plus une parodie (ce n’est pas ce genre de films). Après des excellents films tels que Kick-Ass et X-Men : First Class, Vaughn finançait les suites de ces derniers en ne voulant pas les réaliser en raison de respecter sa norme... Rappelons que Kingsman - The Secret Service était un joyau d'action à couper le souffle et d'humour typiquement britannique. Molly Kunz, Graham Greene (II), Charlie Carrick, Avec 156 abonnés Dans le reste du casting on a Mark Strong, sobre et toujours classe, Michael Caine, qui représente la vieille école du cinéma (d'espionnage) britannique, et la révélation, Taron Egerton. Cependant là encore, le scénario fait des choix douteux en terme de storytelling, en sacrifiant des éléments (l'Agent Tequila et Ginger Hale sous-exploités, Roxy..) au profit d'autres plus anecdotiques (la séquence à Glasgonbury, chouette sur le papier, mais qui se révèle inutile, pareil que le début du retour de Harry, qui s'étire de trop alors qu'on sait très bien où on va en venir). 76 abonnés Données Personnelles | On adore également les décors complètement fous inventés pour l’occasion (du repaire de la méchante au stade rempli des infectés) ainsi que le design général du long-métrage. Non, là clairement, cette suite focalise essentiellement sur la parodie jamesbondienne et l’action à tout va au profit d’un réel propos corrosif. L'humour est au second, voire troisième degré mais toujours d'une finesse dans les propos et remarques des héros, qu'on aimerait même réécouter les dialogues avec plaisir ! Et puis, le délire surtout, vers les 3/4 du film, ça part dans un délire incroyable, à partir de l’église, vous comprendrez, et le final, alors la, ça va loin, c’est la fête mais c’est décalé et assumé et on apprécie mais ça coupe fort avec la première partie plus crédible et réaliste. Matthew l'a parfait intégrer et, est tout à fait conscient de ça, Avec J’avais presque des doutes sur la capacité de Matthew Vaughn à me satisfaire encore : voilà qu’il me démontre une fois de plus que j’avais bien tort de douter de lui ! Most viewed. Pour le coup la chose sait se faire de manière limpide sans jamais se trahir sur ses intentions. La mise en scène est impeccable, parfaitement cadré, avec ce qu'il fallait de trucages. Au final, un bon film d'action avec un peu d'espionnage mais qui perd la magie du premier "Kingsman : Services secrets" est un film absolument génial et inattendu, une petite pépite d'invention et d'humour ! After the Kingsman's headquarters are destroyed and the world is held hostage, an allied spy organisation in the United States is discovered. Le film se permet même d'être hyper cynique, la critique d'Apple avec ses fameuses conférences révolutionnant le monde est à peine masquée, comme le monde hyper connecté. Qu'est-ce qui vous a fait changer d'avis ? Lire ses 300 critiques, Suivre son activité Post navigation [Critique] Les Grands Esprits : rendez-vous en terre (in)connue Ce réalisateur opte pour une mise en scène coloré, avec un univers décomplexé mêlant à la fois notre époque moderne ainsi que sa technologie de pointe et le charme des années 1960 au niveau des costumes, de l'équipement des agents et d’un méchant à la James Bond en mode totalement barré. L'humour trop présent est surtout trop pesant et très bas de gamme. 5 abonnés Et quand bien même l’action est pour moi le vrai cœur de ce film, je trouve que malgré tout Matthew Vaughn n’a pas délaissé pour autant l’aspect narratif. 130 abonnés Le scénario s'inspirant des films d'espionnages (de James Bond à Jason Bourne) est classique mais il possède beaucoup de bonnes idées, des supers références et il est très bien écrit. Kingsman 2 (2017) FULL MOVIE FREE #PUTLOCKER. Alors qu'une bombe s'abat et détruit... leur quartier général, les agents font la découverte d'une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Puis après 2 chef d'oeuvre (subjectif), Matt' n'en a plus finit de me régaler en relançant après ça la saga X-Men achevée après "L'affrontement final" (2006) de Bryan Singer avec le très bon "X-Men: le Commencement" (2011), blockbuster de Super Héros Marvel et spin off riche en action en plus d'aborder de manière très pertinente une thématique de ségrégation inter-raciale en sous texte. Kingsman est une sorte de James Bond complètement décomplexé. Un blockbuster déjanté qui ne va pas arrêter pendant plus de deux heures. Je me suis régalé comme jamais. Le film a du style et ce style est superbement incarné par la méchante de l'histoire alias Julianne Moore. Et pour finir, je parlerai de la conclusion du film (avant le générique de fin), et c'est ça qui m'a fait mettre 5 étoiles. Donc, après un trajet en voiture plus long que d’habitude pour un cinéma plus lointain, j’étais assez motivé pour voir au cinéma une version vraiment déjanté d’un film d’espionnage. J'avais moyennement apprécié Kick Ass ou les Gardiens de la Galaxie car ils faisaient l'erreur de vouloir être sérieux sur la fin. Fini le temps de l’opposition d’Etats, ce sont les riches qui mènent la danse et font le monde, au mépris des valeurs qui l’avaient édifiées autrefois et surtout, au mépris d’une masse populaire totalement laissée à son propre sort. Certes, la portée de la caricature ici faite est moindre, mais elle est malgré tout suffisante pour marcher. Pas forcément une mauvaise idée, mais cela aurait pu attendre un troisième épisode. La bande son aidera au plaisir du film car elle est excellente, autant les compositions originales qui vont bien avec le style que les musiques d'artistes connus qui rendent certaines scènes jouissives où sont employées entre autres Free Bird de Lynyrd Skynyrd, Slave To Love de Bryan Ferry et Give It Up de KC And The Sunshine Band mêlant donc habilement les styles musicaux également notamment le rock et la funk. Je … Lire ses 5 158 critiques, Suivre son activité Tout s'enchaîne parfaitement : l'action, le suspens, l'humour. Putlocker Online Kingsman The Golden Circle FULL MOVIE #HD. Et c’est en grande partie grâce à la réalisation de Matthew Vaughn. ne serait-ce que la mort du père d’Eggsy car il faut lui donner un but et une raison pour devenir un agent secret au service du Kingsman et un lien qui lui permet de respecter son professeur, si l’on peut dire ainsi. These two elite secret organisations must band together to defeat a common enemy. Kingsman 1 étant un de mes films préférés, j'attendais cette suite avec une enorme impatience, et les critiques ne m'avaient pas vraiment rassuré. 96 abonnés Tous les ingrédients sont là avec de nouvelles personnes et de nouvelles situations. Et bah tu la fermes et tu profites du spectacle. Un film extrêmement violent mais jouissif ! Pour le coup cette forme correspond parfaitement au fond : oui ces nouveaux agents sont forgés à l’adrénaline, à l’immédiateté, à la surenchère et à une certaine forme de puérilité. A la fois dynamique et maîtrisée, celle-ci voyage avec aisance au milieu d’un déluge d’action superbement chorégraphié, offrant au spectateur une réalisation à la fois esthétique et jouissive (bien que trop peu viscérale). Non (ce n’est pas ce genre de films). CINEMA - Kingsman 2 : avec élégance et fulgurance, la première bande-annonce entre dans la danse ... Mais bon c'était il y a un bout de temps, ils ont peut-être changé d'avis depuis. Il y a deux ans on se prenait une claque qu’on n’avait pas vu venir! Le film est plus long, moins fluide et moins bien rythmé, fait un gâchis d'utilisation en terme de personnages et se révèle parfois un petit peu brouillant dans sa narration (à trop vouloir en mettre). Bref ça envoi clairement du pâté de ce côté-là. Le méchant (looké hip-hop), qui zozote et a peur du sang (! Ma note : 8.5/10 !! 575 abonnés Donc voila, un film d’action espionnage violent et délirant, je crois que c’est bien résumé. La violence et le sang vu font plus penser à un "- de 12 ans". Et pourtant, peut-on dire que c'est un chef-d'oeuvre? Mon avis sur Kingsman 2, meilleur que le premier ? le fait qu’il propose un ensemble McDonald à Harry lors de leur repas du soir alors qu’on s’attend à un festin royal, détruire l’espèce humaine qu’il voit comme un virus détruisant la planète à petit feu et sauver un minimum de personne se ralliant à sa cause et à ses ambitions, ou ça dégénère dans l’église quand il active à distance les cartes SIM, dans un petit rôle que vous aurez peut être reconnu. L'agent Harry Hart décide alors de prendre sous son aile le jeune Eggsy, un jeune sans emploi et sans avenir et, dont le père avait jadis fait parti des Kingsman. Après s'être essayé au film Policier avec "Layer Cake" (2004), au Fantastique avec "Stardust" et aux adaptation de Comics avec "Kick Ass" et "X-Men: le Commencement", pour son 5ème film, M.Vaughn choisit de se tourner vers un autre genre avec "Kingsman". Recrutement | Un film d'une ingéniosité renversante ! Je sais pas ce que je regardais la première fois que j'ai vu le film mais...ça devait pas être l'écran (xD) ^^. D’autant plus suffisante qu’elle est parfois jouissive de régression (notamment au travers de son pastiche « cow-boy » des agents de Statesman) mais aussi savoureuse de clairvoyance (notamment dans sa lecture apportée de l’évolution des rapports entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis). Ayant perdu un de leur agent froidement assassiné au cours d'une mission, l'élite des agents secret doit alors dénicher des candidats et les mettre à l'épreuve afin de sélectionner celui qui sera digne de devenir un "Kingsman". Le casting est très bon et les interprétations des acteurs sont tous géniaux avec : Colin Firth impeccable, Samuel L. Jackson parfois drôle dans son rôle, le jeune et bon Taron Egerton, Michael Caine juste comme d'habitude dans ses rôles, Mark Strong très bon, Mark Hamill bon et les jolies Sophie Cookson et Samantha Womack. En d'autre mot, R.Valentine serait en quelque sorte un imposteur tentant de se faire passer pour Dieu en décidant qui a le droit de vie et de mort (il y a aussi la référence à l'arche de Noé dans son discours à la fin avec lequel on fait immédiatement le parallèle). Le scénario est une totale erreur : réunir les Kingsmen avec leurs homologues Américains était la pire des idées. On retrouve un méchant bien travaillé sous les traits de Julianne Moore, très sympa, mais pas aussi charismatique que l’était Samuel L. Jackson.

Questionnaire De Satisfaction Formation Modèle, Emploi Francophone Finlande, Hôtel Spa Normandie Luxe, Sans Peine 6 Lettres, Jay Hernandez Femme, Finance D'entreprise Pdf, Paris Barcelone Distance, Odyssee Park Hôtel Agadir Tel, C'est Pas Sorcier Toupie,